Guides & littérature

Titre : Cambodge, cartographie de la mémoire

Sous la direction de : Patrick Nardin, Suppya Hélène Nu, Soko Phay

Éditeur : L'Asiathèque

Année : 2017

ISBN : 9782360570942

4e de couverture : Les années khmères rouges ont provoqué dans la société cambodgienne une forme d'amnésie qui efface de grandes strates de l'histoire antérieure. L'immense majorité de la population, dont 40 % est âgée de 15 à 25 ans, a aujourd'hui très difficilement accès à sa propre mémoire. Le mutisme et l'excès d'oubli ne favorisent pas la paix sociale, mais accentuent le danger d'une répétition des errements du passé, tout en ruinant le sentiment de posséder une histoire et un monde communs. Si Angkor reste un mythe national, ce sont les effets du génocide mêlés à ceux d'une mondialisation agressive qui façonnent la société : corruption généralisée, rupture ou manque de solidarité entre les générations, perte de valeurs, course effrénée à l'argent facile et à la satisfaction matérielle au détriment des nécessités de la vie collective. L'ambition de cet ouvrage est de montrer la complexité d'une histoire ne se réduisant pas à la splendeur d'Angkor et à l'horreur des années khmères rouges. Pour en percevoir les enjeux, sont réunis ici quelques-uns des meilleurs spécialistes, qui interrogent successivement les mythes et les survivances angkoriennes, les processus mémoriels de l'époque du protectorat à nos jours, ainsi que l'art post-khmer rouge. Cette cartographie de la mémoire permet au lecteur de saisir l'imaginaire d'un pays en pleine mutation sociale, économique et culturelle.

Auteurs des contributions : Olivier de Bernon, Sabine Bouckaert, Isabelle Flour, Alain Forest, Boreth Ly, Stéphanie Bopha Nann, Suppya Hélène Nut, Patrick Nardin, Soko Phay, Serge Rémy, Clothilde Roullier, Khatharya Um

 

Titre : Contes d'une grand-mère cambodgienne

Réunis et racontés par : Yveline Féray

Éditeur : Éditions Philippe Picquier

Année : 2003

ISBN : 9782877306744

4e de couvertureCe soir, un lok ta, un ancien du village, lourd du savoir acquis auprès d'un "connaisseur des secrets", va conter les épopées et les légendes venues des ancêtres. La nuit sort doucement des grands arbres et descend vers le conteur dans son cercle d'offrandes et de bougies vacillantes, se suspend à ses lèvres pour la transmission solennelle...

Si vous voulez, vous aussi, écouter le lok ta, vous saurez comment Pou le jardinier qui cultivait de si parfumés et fondants concombres doux devint roi, par quel enchantement trois sœurs protégées par Indra se métamorphosèrent en oiseaux, ou pourquoi Méa Yeung, qui avait léché les seins de la reine, ne fut pas condamné à mort... En dix contes, se révèle toute la richesse du légendaire cambodgien, dans sa tradition populaire imprégnée de mythologie indienne et d'animisme

Titre : De la Rizière à la Forêt - Contes khmers

Auteur : Solange Thierry

Éditeur : L'Harmattan

Année : 1988

ISBN978-2738401168

4e de couverture : Les contes populaires rapprochent les hommes d'un bout à l'autre du monde. Par-delà les savantes analyses qui en dégagent les "constantes" et les "variables", des mouvements profonds s'expriment en images accessibles à tous : celles de la chance et de la malchance, de la richesse et de la pauvreté, de la rencontre et de l'exil, de la nature et de ses au-delà, de la quête et de la trouvaille, du quotidien et du merveilleux. Le mélange en est subtil, peu édifiant au sens de l'éthique, mais si clair au regard de l'être humain universel. Le temps et l'espace des contes ne sont pas ceux du réel, mais ils sont la totalité de l'espace et du temps où s'inscrit tout le possible.

La participation de la littérature cambodgienne orale et écrite à cette expression fondamentale est significative et belle. Comme il a enrichi le patrimoine artistique mondial par ses monuments, le Cambodge apporte à l'univers des contes ses propres formules d'enchantement et d'explication du monde, sauvées de l'oubli des siècles et de l'anéantissement des guerres.

Titre : Dictionnaire insolite du Cambodge

Auteur : Bernard Dupaigne

Éditeur : Cosmopole

Année : 2016

ISBN : 9782846301152

4e de couverture : "Le Cambodge, pays du sourire", a-t-il été abondamment écrit. La formule a été moquée, mais reste vraie, malgré les horreurs récentes de la guerre et des Khmers rouges. Petit pays à la population très jeune, le Cambodge est fait de peines (corruption, déforestation...) et de joies (facilité apparente d'une vie sous les tropiques, qualité de la nourriture, mystère des sanctuaires anciens et ronde moderne des pagodes bouddhiques, fêtes et cérémonies). Angkor et les temples perdus dans la forêt, le Mékong majestueux qui rythme la vie des habitants, la beauté des rizières parsemées de palmiers à sucre, tout comme un bain près d'une des belles plages de sable fin à Kep, enchantent le voyageur.

Titre : Les monuments du groupe d'Angkor

Auteur : Maurice Glaize

Éditeur : J. Maisonneuve

Année : 1993

ISBN : 9782720010910

4e de couverture : Publié en 1944 à Saïgon, réédité en 1948 et à Paris en 1963, l'ouvrage de Maurice Glaize demeure le Guide le plus complet et le plus directement accessible à un très large public. Il reste aujourd'hui encore l'ouvrage de référence pour ceux qui veulent visiter le site d'Angkor.

Titre : Voyage dans les royaumes de Siam, de Cambodge, de Laos et d'autres parties centrales de l'Indo-Chine

Auteur : Henri Mouhot

Éditeur : Olizane

Année : 1999 (1ère édition : 1868)

ISBN : 9782880862428

4e de couverture : Certains noms sont injustement oubliés de l'histoire. Ainsi, qui se souvient aujourd'hui que le site d'Angkor fut découvert par l'explorateur et naturaliste français Henri Mouhot? Parti seul en 1858, sans «sponsoring» (à l'exception du soutien moral de la Société Royale de Géographie de Londres), il parcourt de vastes régions du Siam, du Laos et du Cambodge. C'est là qu'il découvre avec stupéfaction les ruines d'Angkor, endormies sous l'épaisse végétation tropicale. Fasciné par la beauté de cette ville peuplée de secrets et de légendes, il se passionne pour le «Versailles» des Khmers. La revue Le Tour du Monde publie en feuilleton le récit intégral de sa découverte, enflammant ainsi l'imagination des lecteurs du Second Empire, avides d'exotisme, de terres lointaines et de civilisations disparues. Aucune autre aventure d'explorateur français du 19e siècle n'eut un tel impact sur l'imagination populaire, à tel point que le gouvernement fut alerté et devint conscient d'une nécessité: sauvegarder ces ruines grandioses.

Henri Mouhot est né à Montbéliard en 1826. Dès 18 ans, enseignant le français à St-Pétersbourg, il sillonne la Russie des Tsars, de la Crimée à la Pologne. A 30 ans, il épouse la petite nièce de Mungo Park, le plus illustre explorateur britannique de l'époque. Entre 1858 et 1861, il effectue trois expéditions dans l'intérieur du Siam et de l'Indochine où il découvre par hasard le site d'Angkor. Il meurt au Laos en novembre 1861, emporté par la ?èvre à l'âge de 35 ans.